Que se passe-t-il en Irak ?

Comme introduit par la présentation de la nouvelle rubrique « Suivi des conflits en cours », vous etes à présent sur le fil d´actualité consacré au conflit en Irak et commencé le 1er aout 2014. Vous retrouverez une présentation du conflit en-dessous du fil.

Situation actuelle

Avancée des troupes de l´Etat Islamique

Avancée des troupes de l´Etat Islamique

Fil d´actualité

11 aout 2014 : prise de Djalaoula par l´EI. L´encerclement de Bagdad se poursuit par le Nord. Grace aux frappes américaines, les peshmergas ont pu reprendre l´offensive lundi

9 aout 2014 : les frappes américaines débutent et détruisent six véhicules

8 aout 2014 : frappes aériennes de l´armée irakienne sur l´EI et assaut de l´EI sur le barrage Saddam de Mossoul. L´EI est aux portes du Kurdistan. Paris et Washington prets à intervenir dans le conflit, Obama donne le feu vert pour des frappes aériennes. Les Kurdes affirment avoir sécurisé un corridor humanitaire pour les Yézidis.

7 aout 2014 : poursuite de l´offensive kurde en Irak et attaque sur Makhmour, à 40 km d´Erbil. Un drone irakien a bombardé la prison de Mossoul, base de l´EI, et aurait fait 30 morts. L´EI prend la plus grande ville chrétienne d´Irak Karakoch et ses environs.

6 aout 2014 : le PKK de Turquie appelle les Kurdes à s´unir pour repousser l´offensive de l´EI dans le nord de l´Irak. Une vague d´attentats fait 30 morts et 70 blessés dans le quartier chiite de Bagdad Sadr City, et autour.

4 aout 2014 : Bagdad décide d´appuyer les peshmergas grace à son aviation tandis que des combattants du PYD sont arrivés de Syrie pour aider leurs frères kurdes

3 aout 2014 : Une attaque contre une position de l´armée à Jourf al-Sakhr fait 23 morts, la contre-offensive aurait tué 37 djihadistes. Une attaque à la voiture piégée contre un centre de recrutement de l´armée a fait 5 morts et 16 blessés à Balad. Prise de Sinjar par l´EI et fuite de 200 000 personnes, en majorités des minorités (Turcomans, Yézidis, Chabaks)

2 aout 2014 : une attaque contre un barrage a fait 14 morts dans le rang des peshmergas à Zoumar, forcant les Kurdes à se retirer. 2 autres soldats kurdes ont perdu la vie dans une escarmouche à la frontière syrienne. Une centaine de djihadistes auraient été tués dans ces attaques, 38 autres auraient été faits prisonniers.

31 juillet 2014 : 17 soldats et 23 djihadistes tués à Jourf al-Sakhr, au sud de Bagdad. L´armée fait aussi état de 3 blessés.

28 juillet 2014 : 17 personnes dont des combattants de l´EI tués par une offensive de l´armée sur Jourf al-Sakhr

25 juillet 2014 : au moins 17 morts dans des attentats à Bagdad et dans sa banlieue

24 juillet 2014 : le kurde Fouad massoum est élu président irakien par le Parlement

18 juillet 2014 :
ultimatum pour les chrétiens de Mossoul : la conversion, l´impot islamique, le départ ou la mort

29 juin 2014 : Abou Bakr al-Baghdadi s´autoproclame « calife » et appelle les fidèles à le rejoindre

23 juin 2014 : prise de Tall Afar

21 juin 2014 :
prise d´Al-Qaim

11 juin 2014 : prise de Tikrit et massacre de plus de 1100 soldats chiites par l´EIIL

10 juin 2014 : prise de Mossoul par l´EIIL et des 425 millions de dollars de la banque centrale entreposés là

Déclenchement du conflit

Suite au conflit syrien, à l´afflux de volontaires djihadistes du mone entier et surtout de la prise de matériel à l´armée syrienne, des djihadistes anciennement affiliés à Al-Qaeda et regroupés autour du calife autoproclamé Abou Bakr Al-Baghdadi se sont dirigés vers l´Irak. Bénéficiant du soutien d’anciens officiers de Saddam Hussein, de groupes salafistes et de certaines tribus, ils investissent la province d’Al-Anbar et prennent la deuxième ville du pays, Mossoul début juin. Ils contrôlent également une grande partie de la province de Ninive (nord), ainsi que des régions des provinces de Diyala (est), Salaheddine et Kirkouk (ouest). Profitant de la débandade des forces de sécurité irakiennes, ils lancent une offensive sur Fallujah, dans les faubourgs de Bagdad, et s´installent durablement entre Tikrit et Bagdad. Un temps désemparé par cette attaque soudaine, le gouvernement réagit et à l´aide de son matériel nouvellement livré (Sukhoi russes) et des Américains (formateurs, drones), lance une contre-offensive sur Fallujah et sur Tikrit, ancien fief de Saddam Hussein. Des volontaires, chiites pour la plus plupart, se pressent pour combattre les djihadistes qui restent sur la défensive tandis que les Kurdes prennent Kirkouk ainsi que l´ensemble du Kurdistan irakien.

Territoire controlé par l´Etat Islamique

Territoire controlé par l´Etat Islamique

Rouge : Territoire contrôlé (juin 2014)
Rose : Territoire revendiqué
Blanc : Reste de la Syrie et de l’Irak

Forces en présence en 2013

Etat Islamique : entre 10 000 et 12 000 en Irak

Armée régulière : 270 000

Peshmergas kurdes : 35 000

Bilan

Plus de 1 700 morts en juillet selon l´ONU

Sources : Le Monde, Libération, Le Figaro, AFP

Catégories : Irak, Suivi des conflits en cours | Étiquettes : , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :