L´Arabie Saoudite appelle ses alliés arabes à l´aide

Face à la menace de l´Etat Islamique qui destabilise le gouvernement irakien et affaiblit l´Etat de droit, l´Arabie Saoudite a décidé de renforcer le controle de la frontière irako-saoudienne afin d´éviter toute infiltration d´éléments djihadistes et la propagation du conflit au Royaume. Pour ce faire, elle a donc fait appel à certains de ses alliés arabes qui ont chacun fourni un contingent.

Selon des sources israéliennes, l´Arabie Saoudite a construit un mur pour sécuriser sa frontière avec l´Irak

Selon des sources israéliennes, l´Arabie Saoudite a construit un mur pour sécuriser sa frontière avec l´Irak

L´Arabie Saoudite « en guerre » avec l´Irak

Avec le changement de direction de certains groupes armés soutenus par les monarchies du Golfe de la Syrie vers l´Irak, les tensions ont augmenté entre l´Irak et l´Arabie Saoudite, accusée de financer et armer des éléments terroristes avec pour but la destabilisation du régime irakien, jugé trop pro-chiite par Riyad. Le 8 mars 2014, le Premier Ministre irakien Nouri al-Maliki a ainsi affirmé que la monarchie saoudienne était le principal soutien du terrorisme dans le monde et qu´elle avait ainsi déclaré la « guerre » à l´Irak.

«Ils attaquent l’Irak, via la Syrie, et de manière directe, et ils ont déclaré la guerre à l’Irak. Ces deux pays [Arabie Saoudite et Qatar] sont les premiers responsables des violences entre communautés, du terrorisme et de la crise de sécurité en Irak» (Nouri al-Maliki)

L´ex-Premier Ministre irakien a fustigé le «choix dangereux» de l´Arabie Saoudite de «soutenir le terrorisme dans le monde». Ryad «le soutient en Syrie, et en Irak, et au Liban, et en Egypte, et en Libye, et même dans les pays au-delà» du monde arabe». La surveillance à la frontière ne serait donc pas renforcée uniquement en raison des groupes terroristes, mais aussi en raison des mauvaises relations entre l´Irak et l´Arabuie Saoudite.

Déploiement et apport marocain

En plus de l´Egypte, de de la Jordanie et du Pakistan, le Maroc a envoyé un commando de 100 hommes (selon le quotidien Assabah) pour venir en aide à la pétromonarchie. Ce secours intervient dans le cadre d´un réchauffement entre les royaumes marocains et saoudiens avec la visite du roi Mohamed VI le 22 juillet dernier dans le cadre d´une Omra. Le Maroc pourrait ainsi rejoindre l´alliance des six Etats de la région, ce qui se manifesterait notamment par une particpation des Forces Armées Royales marocaines aux exercices conjoints du Conseil de Coopération du Golfe. Ce n´est pas la première fois que le Maroc vient en aide de l´Arabie Saoudite : cette dernière avait déjà fait appel aux forces marocaines pour sécuriser la Mecque lors du Haj dans les années 1980 ou encore pour défendre la principale raffinerie de pétrole pendant la première guerre du Golfe (1200 soldats mobilisés).

Au total, ce sont plus de 30 000 hommes placés sous le commandement du fils du roi Abdellah Metaab qui ont pour mission de surveiller les 800 km de frontière commune avec l´Irak. Ils sont encadrés et appuyés par la société de sécurité américaine Vinnell, qui forme depuis 2010 la garde nationale saoudienne.

Un axe de défense reporté sur la frontière irakienne

Un axe de défense reporté sur la frontière irakienne

Catégories : Articles, Irak, Suivi des conflits en cours | Étiquettes : , , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “L´Arabie Saoudite appelle ses alliés arabes à l´aide

  1. Pingback: L´Arabie Saoudite est-elle en danger ? | Stratégie militaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :