L´Arabie Saoudite et le dhijadisme international : une épée sans poignée

La rupture entre l´Etat islamique et le Front al-Nusra en Syrie démontre l´échec d´une manœuvre risquée de la part du régime saoudien et qui pourrait bien lui nuire à long terme.La crédibilité de l´Arabie Saoudite est en jeu et elle compte bien la restaurer en faisant bonne figure dans la lutte contre le terrorisme

Le roi Abdallah avec le président Obama

Les origines du financement saoudien

L´Arabie Saoudite, probablement soutenu par son allié américain par le biais de la CIA, a inauguré un processus de promotion international du wahhabisme (courant de l´islam radical pratiqué en Arabie Saoudite) et par conséquent d´une interprétation extrémiste du Coran à cause de l´invasion soviétique de l´Afghanistan en 1979. En coopération avec le Pakistan, la pétromonarchie a soutenu des mouvements islamistes et dans l´ensemble les moudjahidines en fournissant ressources financières, armes et volontaires, notamment un certain Oussama Ben Laden. Parallèlement à cet engagement, elle augmenta son influence religieuse grâce à des organisations caritatives en finançant des écoles religieuses (madrasa) professant un islam radical. C´est ainsi que de nombreuses ambassades du wahhabisme ont vu le jour, notamment dans les Balkans. De cette époque date aussi la rivalité avec les Frères Musulmans, hostiles à la monarchie saoudienne et désormais proches du rival qatari. La rupture suspectée avec Ben Laden daterait elle de la première guerre du golfe, quand les Saoudiens ont accueilli des troupes américaines sur leur sol. Le contact avec certaines personnalités d´al-Qaeda aurait néanmoins repris.

L´échec saoudien en Syrie

Pour contrer l´Etat Islamique devenu impossible à contrôler et surtout menaçant envers la monarchie, cette dernière a créé le Front Islamique, qui fut un échec puisqu´il ne réussit pas à fédérer les anti-EI islamistes. En réaction, l´Etat Islamique a décrété que la monarchie était corrompue et aux ordres d´Israël et des Etats-Unis. Néanmoins, il semble que l´Arabie Saoudite ne soit pas immédiatement menacée, les priorités du « calife » autoproclamé allant plutôt vers le Liban, la Jordanie et le Sinaï. Il apparait aujourd´hui que les luttes internes entre démocrates, djihadistes financés par le Qatar, djihadistes financés par l´Arabie Saoudite ne font que profiter aux deux monstres décriés dans le monde entier : Bachar el-Assad et l´Etat Islamique. Après les révélations sur le double jeu des services de renseignement saoudiens (Al Mukhabarat Al A’amah), la pétromonarchie a intérêt à jouer profil bas et à se montrer engagée dans la lutte contre le terrorisme international, ce qu´elle fait avec brio.

Les rapports entre services secrets saoudiens et djihadistes ont fait coulé beaucoup d´encre

L´Arabie Saoudite en porte-à-faux

Considéré comme l´un de ses alliés les moins intègres avec le Pakistan par les Etats-Unis en raison des collusions avec le djihadisme international et les talibans et désormais dénoncée par les leaders de ce même djihadisme international comme étant complices des Occidentaux, l´Arabie Saoudite doit choisir entre ses alliés historiques et ses affinités avec des mouvements unanimement condamnés dans le monde. La rivalité avec le Qatar et donc les Frères Musulmans peut l´inciter à continuer à adopter cette attitude ambivalente qui ne lui a pas trop réussi jusqu´ici. Actuellement, la campagne médiatique s´empresse déjà de vanter une dynastie saoudienne se tenant aux cotés des Occidentaux dans la lutte contre le terrorisme du fait de la donation de 3 milliards à l´armée libanaise. Qu´en est-il vraiment dans les plus hautes sphères, c´est une autre question.

Sources : Centre Français de Recherche du Renseignement

Catégories : Articles, Suivi des conflits en cours | Étiquettes : , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :